DIRECT – Guerre en Ukraine : au moins 8 morts dans un bombardement à Kiev

Dans la nuit de dimanche à lundi, la capitale, Kiev, a été de nouveau bombardée par les forces russes. L’Ukraine a rejeté l’ultimatum de la Russie exigeant la capitulation de Marioupol. Suivez les dernières informations en direct.

10h27

Le bilan des bombardements contre un centre commercial de Kiev grimpe à 8 morts. 

10h05

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a dénoncé les destructions commises de manière indiscriminée par l’armée russe dans la ville assiégée de Marioupol en Ukraine comme un « crime de guerre majeur ».

« Ce qui se passe a Marioupol est un crime de guerre majeur. Les bombardements indiscriminés dévastent la ville et tuent tout le monde » a-t-il accusé, avant une réunion avec les ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l’Union européenne, consacrée à l’examen de nouvelles sanctions contre Moscou.

09h47

Marine Le Pen a affirmé qu’elle n’avait « pas d’admiration particulière » pour le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dont le pays a été envahi par la Russie, saluant toutefois un « chef d’Etat », et qu’elle ne serait pas mercredi à l’Assemblée quand il s’adressera aux députés français en raison « d’obligations ».

07h39

Les rotations de personnel à la centrale nucléaire de Tchernobyl ont commencé dimanche pour la première fois depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, a annoncé l’Agence internationale de l’énergie atomique.

06h29

Un bombardement à Kiev a fait au moins 6 morts cette nuit.

Six corps étaient étendus lundi matin devant le centre commercial « Retroville », dans le nord-ouest de Kiev, selon un journaliste de l’AFP. Le site a été touché par une frappe d’une très forte puissance qui a pulvérisé des véhicules stationnés sur le parking et laissé un cratère béant de plusieurs mètres de large.   

05h36

Les autorités ukrainiennes ont demandé lundi aux habitants de la ville de Novoselytsya (nord) de se mettre à l’abri après une « fuite » d’ammoniac dans une usine chimique voisine, alors que des combats contre les troupes russes font rage dans la région.

04h04

L’Ukraine a rejeté dans la nuit de dimanche à lundi l’ultimatum de la Russie exigeant la capitulation de la ville assiégée de Marioupol. « Il n’est pas question de parler de reddition ou de déposer les armes. Nous en avons déjà informé la partie russe », a déclaré le vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk au journal Ukrayinskaya Pravda. « C’est une manipulation délibérée et une véritable prise d’otage », a-t-elle ajouté à propos de la demande.

02h11

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a estimé dans la nuit de dimanche à lundi que Jérusalem serait « le bon endroit pour trouver la paix » en évoquant les négociations avec la Russie qu’il appelle de ses voeux.

01h40

Au moins une personne a été tuée à Kiev dans une frappe de l’armée russe sur un centre commercial dimanche soir, a annoncé le maire de la capitale ukrainienne.

« Un mort pour l’instant », a écrit sur Telegram le maire, Vitali Klitschko. Une énorme déflagration a secoué la ville lors de l’attaque et des feux étaient visibles dans les décombres du centre commercial Retroville, selon des journalistes de l’AFP.