En Aparté : François Cluzet s'en prend violemment à Jean-Marie Bigard et Fabrice Luchini

Invité de l’émission «En Aparté» sur Canal+, François Cluzet s’est une nouvelle fois lâché sur les prises de position de Jean-Marie Bigard et Fabrice Luchini pendant la crise sanitaire.

Ce n’est pas la première fois que le comédien de 66 ans, actuellement à l’affiche du film La Brigade, s’emporte à propos des deux stars dont il ne supporte pas la posture politique dans les médias ces dernières années. Et François Cluzet n’a pas mâché ses mots en parlant d’eux à l’antenne.

«Ce sont des cons parce qu’ils sautent sur l’occasion de la pandémie… Mais ferme ta gueule ! Je ne regrette pas, je le pense ouvertement, ce sont des mégalos ! Ils viennent d’où ces mecs-là ? Ils ont un égo comme un gratte-ciel ! Qu’ils nous foutent la paix, on est suffisamment dans la merde !», lance-t-il dans En Aparté.

«On est des acteurs. On est au service du public. On est là pour leur apprendre la joie et leur offrir quelque chose. On n’est pas là pour se montrer. On s’en fout. Écrase-toi. Tu y es au gouvernement ? Tu la veux la place ? Ça m’insupporte. J’ai fait un peu mon numéro, mais pour vous dire que je suis vif avec les mégalos, parce qu’en plus, ces gens-là ne donnent pas une bonne idée de nous autres, interprètes», continue François Cluzet.

Si le comédien reconnaît qu’il peut lui arriver, à lui aussi comme à n’importe qui, d’être con, il accuse Jean-Marie Bigard et Fabrice Luchini d’être des mégalomanes égocentriques qui ne cherchent qu’à se mettre en avant.

«Nous sommes des interprètes, nous ne sommes pas seuls en scène. Nous sommes des partenaires. Aucun des deux n’est un partenaire. Ils ne donnent rien à l’autre. Je le sais, j’ai joué avec eux (…) Ce sont des égocentriques, nombrilistes, mégalos, mais franchement, ils donnent une image de ce métier épouvantable. Alors que moi, la chance que j’ai, c’est que je connais les grands artistes du théâtre et du cinéma. Je les connais, je les fréquente et j’essaie d’apporter ma toute petite pierre à l’édifice pour que le film soit réussi. Et non pas de montrer ma gueule en disant : ‘Vous avez vu’», conclu-t-il.

source: En Aparté : François Cluzet s'en prend violemment à Jean-Marie Bigard et Fabrice Luchini