Face à Baba : «Moi, je ne confonds pas les musulmans avec les islamistes», rétorque Valérie Pécresse à Marion Maréchal

La candidate des Républicains, Valérie Pécresse, et l’ancienne députée FN et soutien d’Éric Zemmour, Marion Maréchal, ont débattu sur l’immigration et la place de l’islam en France lors de l’émission «Face à Baba» diffusée sur C8 mercredi 23 mars.

«Moi, je ne confonds pas les musulmans avec les islamistes, jamais je ne les confondrai et c’est ce qui fait la différence entre l’extrême droite et la droite», a lancé Valérie Pécresse. 

Une affirmation à laquelle Marion Maréchal a répondu en expliquant «être à l’aise» sur ce sujet. «L’islamisme est une lecture fondamentaliste de l’islam, vous le savez. Je pense que personne ici ne pense que les jihadistes sont des bouddhistes radicalisés, ce sont malgré tout des musulmans radicalisés. Il est évident qu’il y a aujourd’hui un lien», a déclaré le soutien du candidat de Reconquête. 

L’ancienne députée du Front national a ensuite interrogé la candidate des Républicains sur la position qu’elle prendrait si demain l’islam devenait majoritaire. «Est-ce que ça vous pose un problème ou est-ce que vous ce n’est pas un sujet ?» 

«Aujourd’hui ce que je souhaite, c’est qu’on ait une vraie politique de flux migratoire, et qu’on est une vraie politique de co-développement de l’Afrique», a commencé à expliquer Valérie Pécresse avant d’être interrompue par Marion Maréchal, cette dernière estimant que la candidate esquivait la question. 

Théorie complotiste

«C’est votre théorie complotiste de la peur et de la haine qui vous permet d’exister et qui vous permet aujourd’hui d’essayer de fédérer», a rétorqué Valérie Pécresse soulignant que les«théories complotistes qui n’existent pas ne sont là que pour faire peur et que pour susciter la haine.»

Une affirmation vigoureusement contredite par Marion Maréchal qui interroge : «C’est un complot l’immigration de masse ? 66% des gens sont complotistes en France ?  avant de rappeler que 66% des Français considèrent que le grand remplacement est une réalité.»

source: Face à Baba : «Moi, je ne confonds pas les musulmans avec les islamistes», rétorque Valérie Pécresse à Marion Maréchal