Guerre en Ukraine : Paris vient d’attribuer la citoyenneté d’honneur à la ville de Kiev

Comme prévu, les élus parisiens réunis au Conseil de Paris ce mardi 22 mars viennent unanimement et sous les applaudissements d’attribuer la citoyenneté d’honneur à la ville de Kiev, la capitale de l’Ukraine qui résiste depuis plusieurs semaines aux forces russes.

«Je veux ce matin que nous confirmions notre solidarité inconditionnelle avec Kiev, notre ville sœur, en lui attribuant la citoyenneté d’honneur», a ainsi annoncé la maire de Paris Anne Hidalgo, à l’ouverture du Conseil de Paris, expliquant que c’était «la première fois» qu’elle proposait d’attribuer cette distinction «à une ville», et non pas à une personnalité.

«Un symbole fort» selon elle, alors que «la moitié des habitants» ont déjà «fui Kiev» et que «ceux qui sont restés se réfugient dans les abirs et les stations de métro». L’édile parisienne a également eu «une pensée particulière» pour son collègue, le maire de Kiev Vitali Klitschko, qui à l’instar du peuple ukrainien, «fait preuve d’un immense courage et d’une détermination».

«Avec cette citoyenneté d’honneur, Paris tient à témoigner sa solidarité à Kiev, l’une des plus anciennes villes d’Europe», a-t-elle abondé. Et d’énumérer : «une ville au patrimoine exceptionnel […], vibrante et éprise de liberté, cette ville de lettres, de pensées et de culture qui a vu naître tant d’artistes aux talents inestimables».

«Avec cette citoyenneté d’honneur, Paris renouvelle son amitié pour Kiev et lui donne une puissance particulière», a-t-elle conclu. Fin février, Anne Hidalgo avait assuré avoir échangé «tout ce week-end» avec son homologue Vitali Klitschko.

Les deux municipalités avaient alors «conjointement décidé que le geste le plus fort pour incarner leur amitié serait l’attribution de la citoyenneté d’honneur à Kyiv (Kiev)», pouvait-on lire dans un communiqué de la municipalité diffusé dimanche soir.

Paris vient en aide aux réfugiés ukrainiens 

Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, la municipalité parisienne n’a cessé de témoigner son soutien, en débloquant notamment une aide d’urgence d’un million d’euros. Mais aussi par le biais de manifestations ou encore par l’illumination aux couleurs de l’Ukraine de la tour Eiffel, de l’Hôtel de Ville et des mairies d’arrondissement.

Au 1er mars, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, recensait «moins d'une centaine» de réfugiés ukrainiens arrivés sur le territoire français.

En parallèle, elle continue d’organiser l’accueil des réfugiés sur son territoire, via la création d’un lieu unique au pavillon 2.1 du Parc des expositions de la Porte de Versailles (15e), l’ouverture de deux gymnase près de la Gare de l’Est (10e) et de la Gare de Lyon (12e) pour accueillir les réfugiés qui arrivent d’Ukraine, et ceux qui souhaitent partir de France vers l’Espagne et le Portugal.

source: Guerre en Ukraine : Paris vient d’attribuer la citoyenneté d’honneur à la ville de Kiev