Législatives 2022 : une trentaine de députés LREM ne se représenteront pas

Si l’élection présidentielle capte toute l’attention, les partis politiques sont déjà en ordre de marche en vue des législatives du mois de juin. Quelques députés de la majorité ont par ailleurs déjà indiqué à La République en Marche (LREM) qu’ils ne souhaitaient pas rempiler pour un nouveau mandat.

Christophe Castaner, président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, a indiqué ce lundi qu’environ 80% des députés du groupe avaient l’intention de se représenter. «Une trentaine de parlementaires de mon groupe m’ont dit ne pas souhaiter se représenter. Peut-être que quelques-uns compléteront cela», a-t-il déclaré sur BFMTV.

Si une majorité des députés LREM souhaitent se présenter aux législatives, certains ont d’ores et déjà fait savoir que ce serait leur dernier mandat. C’est notamment le cas de Hugues Renson, député LREM à Paris, qui explique son choix en affirmant qu’il «est à la fois le fruit d’un doute sur la recomposition politique et le projet progressiste tels que je les avais envisagés, d’une inquiétude sur l’évolution de notre démocratie parlementaire, et une alerte, aussi, sur les dérives de notre système politico-médiatique». Il a déclaré mi-février dans un communiqué être «convaincu, aussi, que c’est le renouvellement régulier qui évite la reconstitution d’une classe politique éloignée des réalités».

D’autres élus, comme Annie Chapelier (Agir Ensemble), Jean-Michel Fauvergue, ou encore Mounir Mahjoubi et Pierre Person pourraient également quitter les bancs de l’Assemblée nationale, selon Le Parisien. Il ne s’agit cependant pas d’un phénomène inhérent à LREM. Tous les cinq ans, un certain nombre de députés décident de ne pas se représenter. Le Parisien indique qu’une centaine d’élus environ devraient quitter l’Assemblée, dont une vingtaine chez Les Républicains et quelques députés socialistes ou insoumis.

Toutefois, en 2017, 313 députés avaient été élus sous l’étiquette La République en Marche, formation tout juste créée par Emmanuel Macron, mais une quarantaine d’élus ont déjà quitté le groupe en cours de mandat, pour rejoindre d’autres formations.

source: Législatives 2022 : une trentaine de députés LREM ne se représenteront pas