Procès de Johnny Depp contre Amber Heard : Elon Musk et James Franco témoigneront en faveur de l'actrice

La bataille judiciaire opposant les deux ex-époux Amber Heard et Johnny Depp reprendra ce 11 avril. Elon Musk et James Franco seront notamment appelés à la barre.

Accusé de violences conjugales par son ex-compagne Amber Heard, Johnny Depp avait déposé plainte pour diffamation en mars 2019. L’actrice de 35 ans est poursuivie par son ex-mari pour son témoignage paru en 2018 dans le Washington Post dans lequel elle se qualifiait de «survivante» de violences conjugales. Aujourd’hui, l’acteur réclame 100 millions de dollars à son ex pour diffamation et calomnie.

Le milliardaire et ex-compagnon d’Amber Heard Elon Musk, ainsi que l’acteur de 127 heures James Franco, devraient témoigner en visioconférence en faveur de l’actrice. A l’époque de son mariage avec Johnny Depp, Amber Heard aurait confié aux deux hommes être victime de violences de la part de l’acteur de Pirate des Caraïbes.

Johnny Depp soutient de son côté que son ex-femme a entretenu une liaison avec Elon Musk en 2015 et ce, «pas plus tard qu’un mois» après leur mariage.

Deuxième fois que les ex-époux s’affrontent au tribunal

L’actrice américaine Amber Heard avait en juillet 2020 nié avoir entretenu une liaison avec l’entrepreneur milliardaire Elon Musk ou l’acteur James Franco, au cours du procès en diffamation que son ex-mari Johnny Depp avait intenté contre le tabloïd britannique The Sun.

L’avocate de Johnny Depp, Eleanor Laws, avait accusé l’actrice d’avoir régulièrement reçu en mars 2015 des visites nocturnes du patron de Tesla. «Je n’étais même pas en contact avec Elon avant 2016», s’était-elle défendue devant la Haute cour de Londres lors de son deuxième jour à la barre des témoins.

L’avocate avait lu à la Cour un SMS envoyé par Elon Musk en 2016, au lendemain d’une agression présumée au cours de laquelle Johnny Depp avait, selon les dires d’Amber Heard, frappé l’actrice au visage avec son téléphone portable. Dans ce message, Elon Musk proposait à l’actrice de lui payer un service de protection contre son mari. «Mon offre tient même si tu ne veux plus jamais me revoir… Bref, désolé d’être un imbécile» était-il aussi écrit dans le SMS. «Ce silence radio fait très mal. Je m’en soucie seulement que parce que je t’aime vraiment bien».

Deux ans d’agressions psychologiques et physiques

L’avocate de Johnny Depp avait aussi accusé Amber Heard d’avoir eu une liaison avec l’acteur américain James Franco, fournissant à l’appui des vidéos prises en 2016 par des caméras de sécurité les montrant ensemble, peu après une dispute avec son client.  Selon l’actrice, il est «tout à fait faux» de dire qu’elle avait une liaison avec James Franco. «On parlait. Il me disait ‘Oh mon dieu, mais qu’est-ce qui t’est arrivé ?’ », avait assuré Amber Heard qui accuse Johnny Depp de lui avoir fait subir pendant deux ans agressions verbales et physiques (citant entre autres blessures infligées des cheveux arrachés, un nez brisé, des yeux au beurre noir, une lèvre fendue), mais aussi des menaces et des intimidations, assurant même avoir eu peur à plusieurs reprises qu’il ne la tue.

 Johnny Depp avait rejetté fermement ces accusations, affirmant n’avoir jamais levé la main sur aucune femme et accusant en retour de violences son ex-femme, qu’il dépeint comme une calculatrice narcissique et sociopathe, soucieuse de détruire sa vie.

Le grand déballage

Le mannequin et le comédien s’étaient rencontrés en 2011 sur le tournage de «Rhum Express», avant de se marier en 2015 et de se séparer l’année suivante, en mai 2016. Dans une tribune publiée en 2018 dans le Washington Post, Amber Heard avait affirmé qu’elle avait subi des violences conjugales de la part de son ancien conjoint, sans jamais nommer Johnny Depp. L’acteur avait porté plainte pour diffamation contre son ancienne épouse, l’année suivante. Leur divorce avait été finalisé en août 2016 et des détails de leur vie intime avaient été dévoilés en 2020 lors du procès en diffamation intenté par Johnny Depp au tabloïd The Sun.

L’expression laver son linge sale en public avait pris tout son sens avec l’évocation de «l’incident» scatologique qui selon Johnny Depp serait survenu à la suite d’une dispute lors du 30e anniversaire de l’actrice en avril 2016 et avait marqué l’arrêt de mort de leur relation. La Haute Cour de Londres s’était alors longuement penchée sur la question de savoir si des excréments retrouvés dans le lit du couple provenaient d’Amber Heard ou d’un de ses amis, comme l’affirme Depp, ou de leur chien, comme le soutient Amber Heard.

D’autres personnalités pourraient témoigner 

Elon Musk et James Franco ne devraient pas être les seules personnalités appelées à témoigner dans le procès qui s’ouvrira ce 11 avril et qui devrait durer deux semaines. L’actrice Ellen Barkin, l’ancien avocat de Johnny Depp, Jacob Bloom, et des représentants de Warner Bros, du LAPD, de Disney et de WME Entertainment figureraient également sur la liste des témoins de l’actrice.

Johnny Depp aurait quant à lui fait appel à son ami l’acteur Paul Bettany («Wandavision») pour venir témoigner. Des textos que les deux acteurs avaient échangés au sujet d’Amber Heard en 2015 auraient été versés au dossier, tout comme des SMS envoyés par Amber Heard à son partenaire dans «Aquaman», Jason Momoa, ainsi que ses échanges avec le réalisateur de «Justice League» Zack Snyder. Des courriers entre Johnny Depp et J.K. Rowling et le musicien Jack White pourraient aussi être cités.

source: Procès de Johnny Depp contre Amber Heard : Elon Musk et James Franco témoigneront en faveur de l'actrice